Prêt à taux zéro : sont-ils encore sur le marché ?

Le Prêt à taux zéro ou encore le PTZ, comme on le sait est un prêt immobilier contracté pour le financement d’un achat d’un logement sans payer ni frais de dossier, ni des intérêts. Jusqu’à maintenant, ce type de prêt existe toujours sur le marché financier, mais comme à chaque année, il y a toujours des mises à jour dans les conditions ou les modalités d’acquisition. Si vous pensez qu’il vous faut un PTZ, vous devez avoir toutes les informations nécessaires.

Quelles sont les conditions pour obtenir un PTZ

Il s’agit en quelque sorte d’un prêt gratuit destiné à aider les ménages à revenu modeste à acquérir sa propre maison. En effet, le but étant de faire en sorte que la résidence principale des ménages leur appartient. Il existe ainsi un plafond de revenu éligible à un PTZ, ce plafond varie d’une zone à une autre. Un PTZ est valable pour l’achat d’une résidence neuve ou d’un logement ancien conditionné par des travaux de rénovation. C’est un prêt qui permet de couvrir entre 20 % à 40 % du prix total du logement. En effet, pour le financement de l’intégralité de l’achat, on compte sur l’apport personnel du prêteur s’il a assez d’économie pour payer le reste, ou accompagner par un autre crédit immobilier. Il faut noter que le PTZ est accordé uniquement aux particuliers, et les modalités de remboursement sont assez flexibles selon la possibilité de paiement de l’acquéreur.

Qu’en est-il du zonage et du montant du prêt ?

Le PTZ dépend de nombreux facteurs aussi bien dans l’obtention que dans le remboursement. D’une zone moins tendue à plus tendue, le revenu requis pour en bénéficier diffère considérablement, et il en va de même pour le montant de prêt octroyé. Actuellement, les achats d’anciens logements nécessitant des travaux sont uniquement valables pour les zones B2 et C. Le montant du prêt accordé dépend donc de la zone, des ressources de la famille ainsi que le nombre de personnes qui va occuper la maison. Ces mêmes éléments définissent le délai de remboursement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *